le forum de BOFACADEMY

Télé réalité, Star ac, Nouvelle Star, Koh Lanta, Secret story, Pékin express, Ferme célébrités, X factor, Sports...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesFakesConnexion

Partagez | 
 

 revue de presse pékin Express 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: revue de presse pékin Express 2011   Ven 20 Mai 2011 - 11:42

Récap' pour ceux (elles) qui n'ont pas vu ...

Réactualisation : Rien ne va plus pour Pékin Express, la route des grands fauves ! Pour ce cinquième épisode, vous n'étiez que 2,1 millions de téléspectateurs devant M6, positionnant l'émission en 4ème place ; bien derrière TF1 et sa série policière R.I.S (5,1 millions de téléspectateurs) mais aussi France 2 qui avait programmé une émission spéciale sur l'affaire DSK (4,6 millions de téléspectateurs). C'est donc la pire audience pour le programme qui était suivi, la semaine dernière, par 2,6 millions de téléspectateurs. C'est que l'affaire Dominique Strauss-Kahn qui booste tous les JT est dévastateur pour les autres émissions, surtout hier soir où on pouvait suivre en live l'audience qui a conduit à sa libération conditionnelle . Espérons que le sixième épisode, où les candidats découvriront la Tanzanie et escaladeront le très célèbre Kilimandjaro, fera un meilleur score !

Le jeudi 19 mai 2011 : Cette semaine, l'émission Pékin Express était diffusée jeudi 19 mai en raison du foot (finale de la ligue Europa) qui occupait M6 la veille. La semaine dernière, les aventuriers de Pékin Express : la route des grands fauves découvraient le Kenya et ses fauves. Impressionnant ! Ce soir, ils étaient de nouveau au coeur du Kenya pour des fous rires en série et des aventures explosives. Encore une fois, Leïla et Karim, Luc et Clémence, Isabelle et Pierre - les ex-divorcés qui ont suivi une thérapie de divorce -, Samuel et Ludovic, Ingrid et Nicolas, César et Denis - entre lesquels est née une véritable amitié -, Laetitia et Dianéba - qui ont été sauvées de justesse - et enfin Jean-Pierre et François ont vécu des sensations fortes uniques. Mais qui a quitté l'aventure ce soir ? Si vous avez raté l'épisode, la suite est faite pour vous.

Cinquième étape.
Découverte de l'Océan indien. La balise infernale est de retour. Les nerfs des candidats vont être mis à rude épreuve. Arrivées dernières, Laetitia et Dianéba vont avoir un handicap bien particulier. Se dirigeant comme tous vers l'Océan indien, Laetitia et Dianéba vont devoir porter deux chaises longues, deux parasols, et deux valises jusqu'à l'Océan. Elles préfèrent le prendre avec humour : "On pourra faire des petites pauses !"

Une première mission
: se rendre au Girafe Center de Nairobi. Si Laetitia et Dianéba y arrivent les premières, elles pourront remettre leur handicap à l'équipe de leur choix. Une mission attend les aventuriers au Girafe Center. Une mission qui permettra au binôme gagnant d'obtenir une qualification directe pour la prochaine étape, la Tanzanie, ainsi qu'une nuit passée dans un hôtel de luxe sur l'une des plus belles plages kényanes.

"Niveau kiss, la girafe elle est plutôt bonne !"

Les candidats sont pris dans les embouteillages. Ils sont tous bloqués. Le chauffeur de Leïla et Karim décide de prendre un autre chemin, une route, selon lui, plus courte. Leïla se voit déjà gagner ce moment de rêve dans cet hôtel de luxe. Délirante, elle se prend pour Brigitte Bardot et chantonne : "Coquillages et crustacés !" Leïla et Karim sont finalement les premiers à arriver au Girafe Center. La mission ? Les deux candidats de chaque équipe vont devoir se faire embrasser par une girafe. Ils doivent mettre un aliment pour girafes dans leur bouche afin que l'une d'entre elles les embrasse. Karim est motivé : "Je vais même l'embrasser avec la langue s'il faut." "On oublie, ça reste entre elle et moi", confie Leïla. Karim, lui, a tellement adoré qu'il embrasse "Lola" la girafe trois fois.

Ingrid ne tarit pas d'éloges sur ce baiser : "Niveau kiss, la girafe elle est plutôt bonne." Jean-Pierre a "roulé une grosse pelle à la girafe". Il est ravi car "Sophie la girafe c'est un fantasme depuis longtemps". Denis n'a pas trouvé ça désagréable : "Y'avait longtemps !" Sacré Denis ! Isabelle est ravie car, séparée de son compagnon - dont elle est désormais définitivement séparée depuis la fin du tournage -, elle avoue avoir apprécié ce baiser : "Je me suis fait une girafe."

Leur première mission validée,
Leïla et Karim doivent se rendre à Uhuru Gardens pour la seconde mission. Les autres candidats leur emboîtent le pas. Tous les candidats sont surmotivés par la qualification pour la Tanzanie ainsi que par la nuit dans ce somptueux hôtel avec massage en option.

Laetitia et Dianéba
sont en difficulté. Elles ne trouvent aucune voiture et doivent avancer avec leur handicap, les chaises, les parasols et les valises. Les demi-soeurs au grand coeur n'en peuvent plus. Arrivés au Uhuru Gardens, les candidats doivent réaliser un puzzle qui est en réalité un patchwork. Ils doivent donc se baser sur les formes géométriques et non pas sur l'image à reproduire, qui n'a aucun sens. Face à ce casse-tête, Leïla et Karim et les frères Ludovic et Samuel perdent leur calme. Ludovic n'est pas du tout patient : "Ça commence à m'énerver là. Ça me fait chier. Autant arrêter maintenant." Isabelle semble avoir compris, tout comme Denis, Nicolas et Karim ! Tout est une question de minutes. Leïla, maligne, enfile son sac pendant que Karim termine. Ils sont les premiers à terminer le casse-tête et découvrent l'adresse où il faut désormais se rendre pour rejoindre Stéphane Rotenberg, le Karen Blixen Museum.

Ludovic est exaspéré et n'en peut plus. Heureusement, Samuel est beaucoup plus calme et réussit à réaliser le puzzle après tous les autres candidats.

Stéphane attend les candidats dans la maison dans laquelle a été tourné le film culte Out of Africa avec Meryl Streep et Robert Redford. Quelle sera la première équipe arrivée ? C'est le couple de jeunes mariés Leïla et Karim qui a remporté la mission. Les deux tourtereaux sont tellement heureux qu'ils ne peuvent plus s'arrêter de danser et chanter. Comme le dit si bien Stéphane, "leur bonheur fait plaisir à voir". Leïla et Karim sont qualifiés pour la Tanzanie et vont pouvoir se détendre dans un hôtel de luxe. Pour eux, désormais, c'est baignade, massages, plongée et farniente pendant deux jours.

Épreuved'immunité à Mombassa. Les six premières équipes arrivées à la plantation de Sisal de Voi sur la route de Mombassa seront qualifiées pour l'épreuve d'immunité. La première équipe arrivée pourra être hébergée et nourrie gratuitement. L'enveloppe noire qui dira si l'épreuve est éliminatoire ou pas est remise à Jean-Pierre et François.

Malgré leur handicap, les deux soeurs sont les premières à trouver une voiture. Malheureusement, les chaises, parasols et valises ne rentrent pas dans la voiture. Les pauvres demi-soeurs au grand coeur doivent abandonner leur véhicule. Il faut qu'elles se concentrent sur les camions et grosses voitures seulement. Les candidats trouvent tour à tour une voiture. La première équipe arrivée pourra être logée sans se prendre la tête ; quant à la dernière, elle ne pourra même pas participer à l'épreuve d'immunité.

Jean-Pierre et François doivent attendre une demi-heure un nouveau chauffeur qui les emmènera directement à Voi. Un pari plutôt risqué. Denis et César sont également déposés sur le bord de la route et doivent trouver un nouveau véhicule. Des tensions apparaissent une nouvelle fois entre les deux inconnus que tout oppose. Lorsque César décide de monter dans un camion, Denis est énervé. Pour lui, les camions ne vont pas assez vite : "C'était l'erreur à ne pas faire." Ils sont de nouveau en désaccord. César supplie son binôme de positiver : "Chaque fois que tu parles c'est pour te plaindre et geindre toute la journée." Heureusement, le chauffeur du poids lourd leur propose de payer un taxi pour les accompagner.

Jean-Pierre et François attendent toujours leur pick-up.
Pour le moment, ils sont les derniers de la course. Ils ont pris un grand risque. Heureusement, ce dernier arrive enfin et ils reprennent la route pour atteindre Voi afin de participer à l'épreuve d'immunité. Les bourgeois décalés sont de vrais battants et ne sont pas près de baisser les bras. Ils dépassent Luc et Clémence mais aussi Pierre et Isabelle. Ils sont un petit peu soulagés.

Laetitia et Dianéba enchaînent les trajets de courte distance.
Elles ne trouvent aucun véhicule qui veut bien les emmener directement à Voi. A cause de leur handicap, les soeurs se plient en quatre dans les véhicules afin de pouvoir y rentrer.

Malindi Express...
Les amoureux Leïla et Karim arrivent à Malindi dans un hôtel de luxe. Pendant deux jours, ils sont en vacances, ils ne pensent plus à la course. Piscine, promenade en mer, ils profitent de chaque instant.

Fast, Furious and Express...
Alors qu'ils sont parmi les trois premiers, Ludovic et Samuel rencontrent un petit problème. En effet, leur chauffeur est arrêté pour excès de vitesse. A cause de cette mésaventure, les frères belges se font doubler par Jean-Pierre et François. Heureusement, leur chauffeur est un vrai champion et les double à leur tour. Ils se croient dans Fast and Furious ! Les candidats se livrent une bataille acharnée sur la route.

Les candidats arrivent enfin là où Stéphane les attend.
Les premiers arrivés sont : Jean-Pierre et François ! Décidément, même avec leur retard d'une demi-heure, les bourgeois décalés ont une nouvelle fois réussi à arriver en premier. Ils pourront ainsi se reposer tranquillement chez Francis afin de se préparer pour l'épreuve d'immunité qui les attend le lendemain. Pour Laetitia et Dianéba, la balise sonne la fin de la course. Elles ne pourront donc pas participer à l'épreuve d'immunité de demain. Elles sont dépitées.

Accueillis par une famille de cultivateurs de Sisal, Jean-Pierre et François vont visiter la fabrique. Le Sisal sert à fabriquer des cordages très solides. Détendu, Jean-Pierre se fait même une perruque avec les cordes toutes fines qui ressortent du compresseur. Le soleil se couche et les équipes recherchent un endroit où dormir. Les frères survoltés venus de Belgique demandent à une église de les héberger. Ils trouvent de la place pour dormir grâce à un pasteur au grand coeur. Même dans l'église, Ludovic le playboy connaît un véritable succès. Il explique à une jeune femme qu'il n'est pas célibataire et que sa femme l'attend en Belgique.

Ils sont accueillis par la famille des pasteurs dans laquelle une jeune femme parle parfaitement le français. Ils sont ravis. Samuel est content car il ne parle pas un mot anglais et pour une fois depuis le début de l'aventure, il se sent lui aussi intégré dans la famille. Ils apprennent quelques mots en Swahili pour s'en sortir lorsqu'ils demanderont une voiture lors de la prochaine étape.

Tour à tour, les équipes trouvent une famille pour les accueillir
. Denis et César sont accueillis par une famille indienne aisée. Ils vont passer une nuit très confortable. Ils vont même pouvoir se doucher ! Il ne reste plus que Laetitia et Dianéba qui n'ont toujours pas trouvé de maison pour les loger. Elles viennent tout juste de rejoindre le village. A cause de leur handicap, elles n'ont plus du tout le moral. C'est la pire journée pour les deux candidates depuis le début de l'aventure. Elles se retrouvent finalement dans un campement de police. Les filles ont peur, entourées de tous ces hommes : "on sait jamais ce qu'il va nous arriver, ils vont nous violer on sait pas." Mais les policiers veulent seulement les aider. Ils ont tous leurs familles présentes sur ce campement. Elles vont pouvoir passer la nuit avec leurs familles. Entourées d'enfants et de femmes, elles sont enfin rassurées.

De leur côté, Leïla et Karim découvrent la suite dans laquelle ils vont passer la nuit. Un vrai rêve ! Les tourtereaux n'en reviennent pas. Ils en prennent plein la vue.

Denis, cuisinier, découvre la cuisine indienne et aide la cuisinière à réaliser un bon petit dîner. Il l'aide en découpant les légumes. Denis est heureux de pouvoir apporter un peu de son aide à cette famille qui leur donne tant. De son côté, Nicolas tente de lire une histoire en Swahili aux enfants pour qu'ils s'endorment. Ces derniers sont morts de rire. Ingrid, elle, préfère prendre une douche... dans le noir ! Si le noir ne la gêne pas trop, elle doit également prendre sur elle lorsqu'elle découvre d'énormes blattes qui tentent de prendre leur douche avec elle. Ingrid réussit à faire abstraction. Le confort n'est pas toujours au rendez-vous mais une douche fait toujours du bien !

Sous la douche, Denis chante du Claude François
, à qui il ressemble tant. Mythique ! Jean-Pierre, lui, fait sa lessive dans de l'eau sale : "La crasse va se répandre uniformément. Mon pantalon changera de couleur uniformément au cours de l'aventure." Il met tout le savon ! Apparemment, il n'est pas un pro de la lessive ! Vient ensuite l'essorage du fameux pantalon. Jean-Pierre devient fou, jette son pantalon sur une pierre et finit par faire l'hélicoptère avec un sacré petit déhanché.

5e épreuve d'immunité de Pékin Express. Pour cette épreuve, deux équipes sont formées : l'une verte, l'autre rouge. Les verts : Jean-Pierre et François, Ludovic et Samuel et Luc et Clémence. Les rouges : Denis et César, Ingrid et Nicolas et Isabelle et Pierre. Pendant dix minutes, les candidats devront se soumettre à un parcours du combattant au cours duquel ils devront récupérer le plus de Sisal. Une épreuve à la Koh Lanta. Ingrid est une vraie Lara Croft. Ils doivent ensuite récupérer le plus de Sisal. Les membres de l'équipe gagnante s'affronteront ensuite sur la prochaine manche. Clémence rencontre de nombreuses difficultés, elle a du mal à attraper la corde. "Je suis taillé comme une grenouille, j'ai les bras trop mous et de trop grosses fesses", lance Jean-Pierre qui tout comme Clémence n'arrive pas à s'en sortir. Les frères belges ne trouvent pas ça drôle du tout. Ils savent qu'ils perdent leur chance pour réussir cette épreuve d'immunité : "Je vais pas en vouloir à Clémence parce qu'elle a plus 20 ans, mais Jean-Pierre..." François tente de reprendre les choses en main mais lui aussi n'y arrive pas. Il ne reste qu'une minute de jeu et seuls Samuel et Ludovic réussissent à atteindre la cible du côté vert.

Question d'équilibre...
Ce sont naturellement les rouges qui l'emportent. Pour la seconde manche, les membres de l'équipe rouge redeviennent adversaires. C'est une épreuve de résistance. Ils doivent rester sur des bouts de bois accrochés l'un à l'autre à une corde et rester sans tomber. César donne des conseils à Denis. Isa et Pierre s'engueulent jusqu'à tomber. Apparemment, ils n'ont toujours pas trouvé l'équilibre dans leur couple ! Au bout de quelques minutes, les signes de fatigue apparaissent. Nicolas parle aux gens, il leur demande de chanter une chanson. César voit tout de suite que Nicolas bluffe et que ses bras tremblent. Mais alors qu'il semble sûr de les vaincre, son binôme Denis tombe de plus en plus en arrière. César ne lâche rien. Et c'est finalement Nicolas qui tombe par terre. Denis et César remportent l'épreuve d'immunité. Denis n'en revient pas : "C'est ma première !" Les deux candidats obtiennent leur passeport pour la Tanzanie tout comme Leïla et Karim.

Le retour de la balise infernale. Lorsque la balise sonne, tous les candidats doivent descendre de leur véhicule. Ils doivent abandonner ce véhicule et ne repartir que lorsque la balise sonne une nouvelle fois. Un véritable enfer !

Grâce à son immunité, Denis est détendu :
"Vous allez découvrir un Denis détendu. Prends moi un camion climatisé." Denis veut prouver à César qu'il a trouvé une technique infaillible pour trouver des voitures. Malheureusement, cela ne marche pas du tout. César n'en peut plus, il voudrait ne pas rester bloquer sur la route. Pendant ce temps, Denis tente sa technique, à savoir agiter les bras comme un oiseau en ralentissant le mouvement lorsque la voiture se rapproche. A défaut de trouver une voiture, Denis réussira peut-être à s'envoler ! C'est reparti, César et Denis se disputent encore. Un vrai petit couple ! Denis confie "c'est un comme un vieux couple". Fan de son César, Denis tente sans cesse d'impressionner ce dernier.

Frikadel party...
La balise infernale retentit pour la première fois. Les concurrents doivent abandonner leur véhicule et attendre sur le bord de route que la balise sonne une nouvelle fois pour prendre un nouveau véhicule. Les frères belges profitent de la pause pour tenter de se faire offrir à manger dans une station service. Privés depuis trois semaines de frites, les Belges peuvent enfin en déguster ! Ils sont ravis : "C'est une tuerie les frites. De manger du gras comme ça, c'était énorme. Un petit retour aux sources !" Ils rêvent de frikadel mais la balise sonne.

Karim et Leïla, eux, se font masser.
Karim se fait badigeonner de boue puis recouvrir d'un sac plastique chauffant. Dans son micro-slip, il se fait rincer sous les yeux de son épouse, morte de rire. Leïla n'épargne pas son amoureux : "Tu perds toute ta crédibilité." Pas pudique, il s'éclate comme un petit fou, danse sur Macho men et Michael Jackson ! Leïla n'en peut plus de rire ! Un sacré petit couple !

La balise sonne une nouvelle fois.
Les candidats doivent à nouveau descendre du véhicule dans lequel ils se trouvent. Elle sonne encore à peine quelques minutes plus tard. C'est l'enfer. Cette dernière ne s'arrête plus. Les nerfs des candidats sont à vif. En une heure, elle a sonné plus de huit fois. César jette son sac, de nerfs, Samuel tombe par terre. Malgré la difficulté, ils ne doivent pas se laisser abattre et monter dans une voiture dès qu'elle sonne.

Les frères belges n'en peuvent plus. A peine montent-ils dans une voiture que la balise sonne. Ils retrouvent Laeticia et Dianéba. Ils réalisent qu'ils sont les derniers. Abattus, ils peuvent compter sur les deux soeurs pour leur remonter le moral. Elles leur offrent des beignets. Entre frères et soeurs, ils se comprennent. Les filles chantent Hakunamatata du Roi Lion pour détendre l'atmosphère. La balise reprend. Il est l'heure de retrouver un véhicule.

Les équipes sont plus motivées que jamais. Elles veulent toutes découvrir la Tanzanie et le Kilimandjaro. Pour le moment, Pierre et Isabelle sont en tête de la course. Mais la chance tourne vite. Le binôme a perdu la carte, ils n'ont plus les instructions pour se diriger dans Mambassa. Responsable de cette enveloppe, Isabelle a tout perdu. Pierre a du mal à contenir son calme : "Deux fois qu'on perd en cinq épreuves. Je lui ai mis un mousqueton. Ça sert a rien de crier. Plus c'est grave, plus il fait garder son calme et là c'est grave." Ils tentent ensemble de se rappeler de l'endroit où ils doivent se rendre. Ils demandent de l'aide aux conducteurs qui défilent. Ils finissent par retrouver : Treasury Garden ! Ils sont sauvés et la balise sonne ! Ils n'ont donc pas perdu de temps.

Stéphane Rotenberg attend les candidats au Fort Jesus de Mambassa. Toutes les équipes arrivent à Treasury Garden où elles découvrent une enveloppe leur indiquant de rejoindre le Fort Jesus à pied. Mais quelle équipe est arrivée en dernier ? Et qui sont les heureux candidats arrivés premiers qui remporteront ainsi l'amulette de 7 000 euros ? L'équipe qui l'emporte ce soir est : Pierre et Isabelle ! Finalement, malgré la perte de la carte et des instructions, les ex-divorcés ont réussi à arriver premiers.

Les dernières sont : Laetitia et Dianéba encore une fois ! Mais cette fois-ci, elles ne seront pas sauvées de justesse car l'enveloppe noire annonce que l'épreuve est éliminatoire. Bye bye les demi-soeurs au grand coeur !


Chloé Breen


J'apprécie l'écriture de Chloé , sans prétention ni incitation, elle sait "relater" sans parti pris ... :yes:
même si on ne suit pas l'émission Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: revue de presse pékin Express 2011   Ven 20 Mai 2011 - 15:09

Pékin express : jeudi sombre pour Stéphane Rotenberg

En raison du football et la finale de la Ligue Europa, les amateurs de Pékin express ont été privé de leur rendez-vous mercredi soir.
Ainsi, la cinquième étape de la « Route des grands fauves » était programmée ce jeudi 19 mai. Après le safari photo, les candidats toujours en lice ont tenté de décrocher leur ticket pour la Tanzanie.

Cette dernière étape au Kenya a notamment été marquée par la présence de la fameuse balise infernale...
Arrêts forcés et répétés pour tous ! De Nairobi à Mombasa, les huit binômes toujours en piste ont pu compter sur la présence de 2.1 millions de supporters derrière leurs écrans. Avec 10.1% de part de marché, Pékin express signe son score le plus bas de la saison.

Pour mémoire, la semaine passée, l’émission avait réuni 2.57 millions de Français, pour 12.8% de part de marché sur l’ensemble du public, et 20.6% sur les ménagères.

Au terme de cette nouvelle étape, Lætitia et Dianéba ont été contraintes de quitter définitivement la course.

La semaine prochaine, Stéphane Rotenberg et les candidats de Pékin express retrouveront leur case du mercredi, pour la suite de leurs aventures en Afrique, entre 20h45 et 23h50.


oui
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: revue de presse pékin Express 2011   Jeu 9 Juin 2011 - 11:49

EXCLU - Pékin Express 2011 : Luc et Clémence : "Pendant la course on redevient des enfants"
09-06-2011 - 10h16


Éliminé aux portes de l’Afrique du sud, le sympathique couple de retraités, Luc et Clémence, reviennent sur leur aventure au sein de Pékin Express. Une expérience qu’ils ne sont pas prêts d’oublier.

Le couple de retraités marseillais, Luc et Clémence, se sont bien battus dans la course Pékin Express. Pour Premiere.fr, ils reviennent sur leur parcours au sein de l’aventure, leurs coups de gueule et de cœur…

Comment vous êtes-vous sentis après cette élimination ?

Clémence : C’est toujours frustrant d’être éliminé. On a toujours envie d’aller plus loin. Pendant la course on redevient des enfants, avec l’esprit sportif bien sûr. Il n’y avait aucun appât mais du jeu. On se prend vite au jeu. Et puis Pékin Express c’est devenu un peu une famille.

Luc : Et puis on a été éliminé dans des conditions disons un peu anormales. On se plaint mais on aurait pu être éliminés bien plus tôt donc on devrait être content d’être resté jusqu’à ce niveau là.

Pourquoi avoir décidé de participer à Pékin Express ?


Clémence : Par défi. On a vu Solange et Hervé dans l'édition de l'année dernière. On s’est dit s’ils peuvent le faire, nous aussi.

Luc : On s’est dit on va faire mieux qu’eux, même si ça n’a pas été le cas. On pouvait gagner car cette année, il n’y a pas de sportifs de haut niveau dans la compétition. On est à peu près égaux sur ce plan là. Et puis il fau dire que nous avons été les seuls à ne pas avoir été malades pendant la course.

Quel est votre meilleur souvenir ?


Luc : Au début il y a l’image d’Epinal, devant les pyramides en Egypte. Après moi je retiens le Kilimandjaro et la rencontre avec les Massaïs.

Clémence : L’Afrique c’est majestueux. Quand Stéphane Rotenberg nous donnait les instructions de course et les itinéraires c’était magique pour nous.

Luc : C’est sûr quand on entend des mots comme Zanzibar… On a vécu un rêve ! Et puis il y a tous ces gens qu’on rencontre.C'est extraordinaire. On a toujours envie de remercier ces gens. Ce sont des moments rares.

Luc comment expliquez-vous votre petit côté râleur…

Luc : Avant le départ, tout le monde pensait que Clémence c’était la méditerranéenne forte tête…et moi avec mon côté belge plutôt une personne calme…Et bien pendant la course cela a été tout l’inverse ! Je me suis révélé comme étant un compétiteur hors pair (rire). Clémence et moi on a l’esprit sportif et on n’est pas prêt à tout pour gagner. Après c’est une course il ne faut pas l’oublier. Attendre 5 heures d’affilé au même endroit en plein soleil et repartir les derniers, c’est rageant !

Avec quels candidats vous-êtes vous le mieux entendus ?

Luc : Honnêtement, je pense qu’on a fait l’unanimité avec tous les concurrents de Pékin. On s’est entendu avec tout le monde. Après pour moi, celui qui a la plus grande valeur morale dans cette aventure c’est César. C’est le plus pur, il est resté lui-même. Jean-Pierre et Pierre également mais au niveau de la mentalité c’est César.

Clémence : Après il y a eu, et c’est normal, des clivages par rapport à l’âge. Nous avions 40 ans d’écart avec certains candidats. Les plus jeunes sont restés ensemble.

Luc : Il n’y a pas eu de préférences. Il n’y a pas eu de griefs envers qui qui ce soit, contrairement à ce que Dianéba a pu penser. Il y avait une super ambiance avec tout le monde. Après c’est aussi une compétition.

Qu’est ce que l’expérience Pékin Express a changé pour vous ?


Luc : Rien

Clémence : Pour certains c’est une remise en cause de participer à cette course comme Nicolas par exemple qui s’est révélé ! Nous on est restés nous-mêmes, on n’a pas pris la grosse tête. Nos enfants sont fiers de nous. D’avoir participé et d’avoir été choisis après un casting compliqué comme celui-là, c’est déjà très bien !

Clémence et Luc ont adhéré à l’association Solidarité Express (créée par Albert et Laurence), une association ayant pour objet de réunir les anciens concurrents de Pékin Express à travers diverses missions humanitaires à destination des pays en voie de développement qu’ils ont traversés lors de l’émission. Ils ont d’ailleurs enregistré un clip qui sera bientôt diffusé.


Mélissa Tellaa
Revenir en haut Aller en bas
alcha
fouette les galériens
avatar

Masculin Nombre de messages : 7664
Age : 67
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: revue de presse pékin Express 2011   Jeu 9 Juin 2011 - 12:25

[quote="fanette1] le sympathique couple de retraités [/quote]

j'ai pas regardé la même chose que Melissa Tellaa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: revue de presse pékin Express 2011   Jeu 9 Juin 2011 - 13:11

alcha a écrit:
[quote="fanette1] le sympathique couple de retraités

j'ai pas regardé la même chose que Melissa Tellaa.[/quote]

je ne sais même pas à quoi ils ressemblent , mon bon Monsieur ..

:ptdrr: maurice

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: revue de presse pékin Express 2011   Jeu 9 Juin 2011 - 19:37

fanette1 a écrit:
alcha a écrit:
[quote="fanette1] le sympathique couple de retraités

j'ai pas regardé la même chose que Melissa Tellaa.

je ne sais même pas à quoi ils ressemblent , mon bon Monsieur ..

:ptdrr: maurice


voui , ils n'avaient rien de sympatiques ... oui
Revenir en haut Aller en bas
Ptiote
fouette les galériens
avatar

Nombre de messages : 6092
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: revue de presse pékin Express 2011   Sam 18 Juin 2011 - 20:14

C'est avec tristesse que les fans de Pékin Express ont vécu mercredi dernier, 15 juin, l'élimination du duo le plus attachant de cette sixième saison : César et Denis, les inconnus que tout oppose. Après un parcours mémorable, entre amitié et incompréhension, fous rires et émotions, les deux hommes, aujourd'hui amis, reviennent ensemble sur leur aventure Pékin Express, dans une interview accordée à TéléLoisirs.fr, le 16 juin, et ça vaut le détour !

Denis, fidèle à lui-même, n'hésite pas à dire ce qu'il pense. Ainsi, avec honnêteté, il avoue en parlant de César :"Si je l'avais croisé dans la rue, j'aurais peut-être changé de trottoir, je ne sais pas pourquoi, j'avais des a priori." Il faut dire que les deux hommes sont loin d'avoir le même physique et charisme. Denis est aussi stressant, "chiant" et faible que César est robuste, fort et serein.

Alors qu'on les a vus se disputer et s'insulter lors du dernier épisode (les deux hommes en sont même venus au main, comprenez César s'en est pris à Denis), tout est oublié ! César s'en veut d'avoir eu des mots si durs : "C'est comme dans un couple... moi je le regrette de suite." Cette dispute aura au moins servi à quelque chose, donner confiance à Denis qui, avec fierté, avoue : "Je me suis aperçu que je n'avais peur de rien !" On ne dénoncera pas Denis qui avait peur de toutes les bêtes dans l'émission...

Denis et César, fiers de leurs parcours, s'entendent aujourd'hui à merveille. Pour Denis, César "c'est un frère", ce que ce dernier confirme : "Une vraie amitié est née." Aujourd'hui célèbres dans leurs régions respectives, Denis n'en revient pas que les gens le reconnaissent dans la rue et l'interpellent. "Des gens m'ont confié que je les avais fait pleurer mais de rire", confesse Denis.

On confirme Denis, vous nous avez fait beaucoup rire. On se souvient notamment de l'étape où le duo était privé de paroles : Denis s'était révélé le digne descendant du mime Marceau, et a prouvé que l'on pouvait énerver encore plus quelqu'un sans dire un mot !

Après "les mouchous sur le mur", "c'est toi la noix de coco" ou encore "ah mais c'est de la bouse fraîche", nous vous proposons une nouvelle réplique culte de Denis : "Moi en fait, je pensais qu'on étaient logés beaucoup mieux que ça ! (...) Je croyais qu'après ils coupaient la caméra et qu'ils nous ramenaient dans un bel hôtel !"

Décidément, Denis n'a rien compris... et c'est pour ça que César et le public l'aiment !



V.M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: revue de presse pékin Express 2011   Mer 22 Juin 2011 - 13:35

Quart de finale de “Pékin Express” mercredi 22 juin sur M6




Mercredi 22 juin à 20:45, Stéphane Rotenberg donnera le coup d'envoi de la dixièle étape de “Pékin Express” dans lequel les équipes joueront leur place pour la ½ finale de l'aventure.
Pour ce quart de finale, les 4 équipes toujours en course en Afrique du Sud vont vivre une expérience inédite dans l’histoire de Pékin Express. Après un jeu de départ placé sous le signe du sport national, le rugby, les équipes devront partir au plus vite de Newcastle pour rejoindre un village zoulou afin de partager rites et traditions de ce peuple légendaire. Au programme : rires, danses et beaucoup d’émotions, les candidats vont vivre une incroyable rencontre. S’ils vont être marqués par cet accueil, nos candidats le seront aussi par une nouvelle règle qui va totalement les déstabiliser : la règle des équipes divisées.

Pour la première fois dans Pékin Express, à partir du 2ème jour de course, les 2 membres de chaque équipe vont être séparés. L’un sera chargé de faire de l’auto-stop seul et rejoindre le plus vite possible la ligne d’arrivée, l’autre co-équipier restera au village zoulou et tentera d’y décrocher l’immunité à travers une suite d’épreuves.

Les 4 auto-stoppeurs arriveront sur la ligne d’arrivée sans savoir s’ils sont protégés ou non par l’immunité, tandis que les 4 autres concurrents qui ont participé au jeu ne sauront rien de la performance de leur co-équipier. Une seule certitude : les équipes savent qu’elles jouent leur place pour la demi-finale au Lesotho. Jamais le suspens n’aura été aussi intense… :




Une mise en bouche pour ce soir ...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: revue de presse pékin Express 2011   Jeu 23 Juin 2011 - 14:40

EXCLU - Pékin Express 2011 : Ingrid : "Je voulais montrer qu’une fille même coquette peut aller loin dans l’aventure"



Eliminés aux portes de la demi-finale de Pékin Express 2011, Ingrid et Nicolas, les inconnus célibataires, se sont bien battus. Pour Premiere.fr, Ingrid revient sur l’aventure, sur sa rencontre avec Nicolas et sa nouvelle histoire d’amour.

La jolie Ingrid et Nicolas ne se connaissait pas avant de participer à Pékin Express 2011. Grâce à leur volonté, ils sont parvenus jusqu’aux ¼ de finale. Ingrid s’est livrée à Premiere.fr et nous dévoile ses souvenirs, sa rencontre avec son binôme et son nouveau bonheur. Entretien.

Comment vous être-vous sentie après cette élimination ?


Je ne l’ai pas forcément bien vécu. Sur cette dernière étape, ce n’était pas vraiment un travail d’équipe. C’était un peu chacun pour soi et ça a pénalisé l’autre. Cette nouvelle règle je ne l’ai pas bien vécue. Après je suis bonne joueuse j’accepte la défaite.

Avez-vous revu Nicolas depuis votre sortie du jeu ?


Oui on s’est revu deux fois en présence de Karim et Leïla et Ludovic et Samuel. Nous sommes trois équipes assez soudées alors ça faisait plaisir de se revoir. Après je pense que je vais continuer à entretenir un lien avec Nico. Nous avons vécu une expérience unique et ça rapproche !

Vous vous êtes découverts le premier jour. Qu’avez-vous pensé de lui ?

Sur le coup je me suis dit "cool c’est un mec jeune ". J’avais tellement peur de tomber sur quelqu’un d’âgé et vivre la même expérience que Chloé (candidate de la dernière saison contrainte d’abandonner à cause de son binôme Anne-Marie ndlr). Il y a eu un bon feeling c’est quelqu’un de simple et sensible. J’aime beaucoup ses valeurs.

Vous avez quand même eu du mal à vous lâcher tous les deux…

Oui on a eu un peu du mal car Nico est très introverti et moi au début je suis assez timide aussi. Il manque un petit côté fun chez Nico. Je me serais peut-être plus lâchée avec quelqu’un d’autre.

Vous êtes quand même allés loin dans l’aventure. Quelle a été votre stratégie ?

Oui même si j’aurais voulu aller encore plus loin. On était tous les deux très déterminés. Tous les soirs, on faisait un débriefe de la journée pour voir ce qu’on pouvait améliorer. On a chacun nos qualités et nos défauts mais nous sommes complémentaires. Après moi j’avais tendance à booster Nico. Il a un énorme manque en confiance en lui. Je passe un peu pour la méchante à la télé à le pousser comme ça mais il en redemandait. On s’entend très bien !

On a vu naître une belle complicité avec les autres "jeunes"…

Oui surtout avec nos petits chouchous Ludo et Samuel. Dès le début de l’aventure ils ont été proches de nous ils nous aidaient quand on était un peu justes niveau temps. Des petits gestes qui peuvent paraître anodins mais qui comptent beaucoup. Ils n’avaient pas du tout l’esprit de compétition. Ces petits gestes n’étaient pas calculés mais spontanés ! On s’est également très bien entendu avec Karim et Leïla et on a apprécié l’humour de Jean-Pierre.

Quel est votre meilleur souvenir de ce voyage ?

Il y en a tellement c’est difficile de choisir. Les rencontres avec les locaux et particulièrement avec les enfants. De les voir comme ça s’amuser avec trois fois rien. Ce sont des gens simples. Nous avons été accueillis dans des familles prêtes à sacrifier leur repas pour nous. Ils ont une super mentalité et leur devise c’est d’aider son prochain. Ça change de la France. Sinon le safari au Kenya c’était un rêve de petite fille et tous les paysages magnifiques que j’ai vu.

Qu’est ce que l’expérience Pékin Express vous a apporté ?

Beaucoup plus d’assurance. Au début, je manquais un peu de confiance en moi. Et puis au début j’ai un peu été présentée comme la bimbo. Je voulais montrer qu’une fille même coquette peut aller loin dans l’aventure et avoir un côté garçon manqué. J’ai également appris à être plus patiente. C’est comme le manque d’hygiène. Cela a été gênant les premiers jours mais après ce n’était qu’un détail dans la course.

Pourquoi vous êtes-vous inscrite à l’émission ?

Pour relever un défi. J’ai l’esprit de compétition et cette émission me ressemble. J’aime prendre des risques et me mettre à l’épreuve. Et puis c’est un beau voyage que je n’aurais peut-être jamais pu faire…

Vous étiez présentés comme les "inconnus célibataires". Est-ce que la diffusion de l’émission vous a aidé à trouver l’amour ?

Oui. Enfin l’aventure en elle-même ne m’a pas aidé je n’ai pas fait Pékin pour trouver l’amour, sinon j’aurais fait L’amour est dans le pré. Mais depuis je suis avec quelqu’un que je connaissais déjà avant l’émission. Et puis je ne voulais pas me servir de mon image dans Pékin Express pour trouver quelqu’u
n.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: revue de presse pékin Express 2011   Ven 22 Juil 2011 - 16:16

VIDEO - Pékin Express : le clip des anciens candidats enfin arrivé
22-07-2011 - 13h28



Des candidats de Pékin Express, toutes saisons confondues, ont crée leur association, Solidarité Express, pour venir en aide aux populations défavorisées des pays traversés par l'émission de M6. Aujourd'hui Première.fr vous dévoile leur clip.

Solidarité Express. C'est le nom de l'association des anciens candidats de Pékin Express, mais c'est aussi le nom du titre qu'ils viennent de sortir pour venir en aide aux populations des pays défavorisés qu'ils ont traversés.

Créée par Albert et Laurence de la saison 4, bon nombre d'autres candidats ont rejoint les rangs de leur association. Ainsi, dans ce clip, parmi les candidats de la dernière saison en Afrique, on retrouve notamment Luc et Clémence, Pierre et Isabelle, Denis, Nicolas ou encore Jean-Pierre qui a gagné le jeu en compagnie de François. On retrouve également Chloé, gagnante du Duos de choc avec Taïg Khris mais aussi Yousra et Randa, finalistes de l'édition 2010.

Tous ensemble ils chantent "On s'en fout, chacun d'entre nous est un gagnant. On a tous trouvé l'amour et l'amitié de tous ces gens. C'est le plus important".

Disponible sur la plupart des plateformes de téléchargement légal et sur le site de l'association, les recettes de la vente du single Solidarité Express seront intégralement reversées à des actions humanitaires oeuvrant dans les pays traversés par l'émission Pékin Express depuis sa création.

vidéo du clip
Revenir en haut Aller en bas
Placzek
Amiral
avatar

Masculin Nombre de messages : 147110
Age : 51
Date d'inscription : 13/07/2008

MessageSujet: Re: revue de presse pékin Express 2011   Ven 12 Oct 2012 - 17:53

Clara Morgane dans Pekin Express et Top Chef : ''en deal'' avec M6 !

Invitée de l'émission Buzz People de Laurent Argelier sur la radio MFM, la sublime Clara Morgane a évoqué de nouveaux projets télévisuels très étonnants... La chanteuse s'est vu proposer de participer à Pékin Express, l'émission d'aventures de M6 : "On me l'a proposé ! Pourquoi pas, mais j'hésite encore... J'ai plein de choses à faire, je suis au théâtre deux fois par semaine et le week-end je chante mes chansons en club, donc il faut je coupe tout (...) mais la réponse n'est pas du tout négative, j'y pense !" On imagine déjà la belle Clara partir à l'autre bout du monde !

M6 a également proposé une autre émission à Clara Morgane, dans un tout autre registre : Top Chef ! "C'est encore en 'deal'. Mais je vais peut-être aider les candidats à choisir leurs ingrédients, à préparer à manger, je sais pas trop encore, mais ce sera marrant !", explique-t-elle avec enthousiasme. Animatrice durant plusieurs années, Clara Morgane a toujours des envies de télé : "J'ai un projet d'émission qui me tient à coeur (...) en espérant qu'elle verra le jour (...) Ce sera sur des thématiques que j'aime aborder, comme la musique, l'art, la photographie. J'aimerais que ce soit un magazine. Ce ne sera pas forcément sur la TNT", précise celle qui animera prochainement Sagas sur NRJ 12.

Si Clara Morgane déborde de projets professionnels, comme en témoigne la récente sortie de Comme un boomerang (une reprise du titre écrit par Serge Gainsbourg), la belle n'oublie pas pour autant sa vie de couple. Cet été, en Corse, elle a épousé le compositeur Jérémy Olivier, alias DJ Jey Didarko : "Je vais bien. Mon mari est un artiste qui me comprend (...) Je n'étais pas une amoureuse du mariage, je n'étais pas spécialement partie dans cette direction, mais quand on a quelqu'un qui vous comprend et qui accepte tout de votre personnalité, je ne vois pas comment on pourrait refuser", déclare-t-elle en femme comblée.

Clara Morgane pourrait même prochainement afficher un joli ventre rond : "Peut-être un jour ! Mais je n'en suis pas là, il faudrait que j'arrête ce que je suis en train de faire (...) Laissez-moi le temps, je suis une femme qui aime créer donc je ne vois pas comment je pourrais ne pas enfanter !" C'est tout le bonheur que l'on souhaite à la magnifique Clara Morgane.

Purepeople

~~~~~~~~~~~~~~~~
       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: revue de presse pékin Express 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 
revue de presse pékin Express 2011
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Revue de presse Janvier 2011
» Revue de presse Mars 2011
» Revue de presse décembre 2010
» Revue de presse août 2012
» Revue de presse juin 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le forum de BOFACADEMY :: Les archives des émissions :: Les saisons de Pékin Express :: Pékin Express 2011-
Sauter vers: